Je suis Malade….

il fait froid depuis quelques jours. La température a baissé de quelques degrés conséquents.Je n’ai pas changé mes habitudes d’habillement. Je ne mets toujours pas d’écharpe et j’ai la gorge sensible pourtant.

Et là, depuis hier, je sens un truc bizarre. Comme une pression dans la poitrine, comme une chaleur au fond de la gorge. Avant , quand je clopais comme un pompier mes 30 cigarettes par jour, je ne ressentais pas tout ça, j’avais la gueule anesthésiée par la nicotine ; Je me disais que de toutes facons, ma première clope du matin me déchirait tellement que je ne sentais plus rien du tout. Mais depuis 2 ans que je ne fume plus une seule petite taffe de sucette a cancer, je suis devenu plus sensible à tous ces petits coups de froids, ces courants d’airs insidieux qui se faufilent on ne sait comment, par l’interstice d’une fenetre mal isolée pour venir enrouler leurs petits bras glacés autour de ma gorge déjà nouée par une vilaine angine mal soignée de la dernière fois, Auto-médication oblige.
J’ai du mal a respirer, comme quand je me couchais le soir, et que j’entendais mes poumons siffler, l’une des raisons pour laquelle j’ai aussi décidé d’arreter le tabac. Et tout à coup, je me remémore toutes ces clopes, et il me vient a l’esprit tous ces gens qui croyaient Tabacus (Mordicus n’etait pas disponible) qu’ils étaient « Juste » malades alors qu’ils étaient « vraiment » malades !!!!
Tout à coup, tout va très vite dans ma tête et tout devient clair :

 

  • – J’ai du mal a respirer après 10 ans de Fumage intensif
  • – J’ai soudainement mal a la gorge alors qu’il y a 2 jours seulement je n’avais Stric-te-ment rien du tout
  • – j’ai des palpitations apres mon café du matin.
  • – Je sens comme un truc bizarre en moi qui change depuis mes 40 ans.
  • – j’ai des douleurs dans le crane aussi, et je ne mets pas ça sur le fait que je n’ai pas changé mes lentilles depuis un moment et que j’ai des problèmes de visions, non, ça non….
  • – Il y a des antécédents de tumeurs et autres cancers dans ma famille, mon père étant décédé de suites de tumeurs diverses..
  • – et pour couronner le tout : J’me sens pas bien…

cette fois c’est sur, je l’ai cette maladie dont tout le monde parle, et dont on ne peut pas guérir….

Je le realise enfin…..

oui, je l’ai…
Je suis hypocondriaque….

Merde , et si jamais j’etais malade.

ou pas…..

Et merde, tiens… j’vais m’refaire un café…..

 

 

Written By
More from G3no

Le Lieu Magique (ôde aux toilettes)

-Poème en vers et en alexandrins- Ô senteurs enivrantes d’un lieu de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *