The Spherical Project : l’avortement d’un projet

 

Il y a 3 ans, je voulais lancer un projet que je voulais d’envergure :
The Spherical Project.

C’était un projet participatif pour mettre en lumière des artistes qui souvent galèrent à se faire connaitre.

Parce qu’un artiste c’est quelqu’un d’un peu fou, qui ne réfléchit qu’avec son coeur plus qu’avec son cerveau. Et quand il s’agit de se mettre en avant sur la toile, l’artiste ne sait pas faire, ou alors mal.

Dès lors, je me suis dit qu’il fallait faire une sorte d’Atelier d’Artiste mais sur le net.
Le concept était simple :

Tous les mois, je donnais un thème, et les artistes qui voulaient s’y adonner, devaient créer une oeuvre sur ce thème , dans le temps imparti d’un mois. Toute oeuvre était la bienvenue, musicale, écrite, peinte, sculptée, façonnée, filmée… etc. J’ai vu arriver alors certains de mes amis, dont je ne savais pas qu’ils écrivaient ou autre, et je me suis dit que j’avais raison d’avoir crée le Spherical Project. C’était LA raison qui m’avait poussé à le faire : faire sortir du trou des artistes en devenir qui n’avaient pas l’occasion de montrer leurs oeuvres au grand public (exception faite de leurs propres amis).

Sont arrivés (pêle-mêle) une créatrice de Bijoux-vètements (elle ne l’était pas au sens professionnel du terme, mais avait des idées sublimes et des créations fantastiques), un peintre-Sculpteur-musicien déjanté avec un talent hallucinant, (http://www.franzmorin.com) , deux photographes Olivier Benguigui (http://obenguigui.com) et Fabrice Lepissier (http://fabrice-lepissier.com) , un auteur maudit qui se pressait un peu le citron mais écrivait de très bonnes nouvelles, un ami musicophile et qui aimait la photo aussi, et moi, multiple aussi à mes heures, tantôt musicien, auteur ou saisisseur de clichés.

Je donnais un thème sans y penser à l’avance afin de ne pas être influencé moi même, histoire de créer de manière efficace.
Les thèmes étaient très divers : nous avons eu le thème de « la Sphère » bien sur pour commencer, puis nous avons eu « Promenons nous dans les Bois », « Acidulo-Schizoïde » et quelques autres…

A chaque fois, il fallait créer une oeuvre et non pas aller piocher dans ce qu’on avait déjà pondu dans sa vie d’artiste (pour ceux qui en avait déjà une avant).

Ensuite j’ai intégré dans le groupe une artiste qui avait déjà une notoriété grandissante sur le web, de part ses oeuvres photographiques un peu morbides mais très belles, et dès son premier post, elle a demandé pourquoi c’était moi qui choisissais les thèmes …?!?

Etrange question … pensais-je….

pourquoi moi ? et bien tout simplement parce que j’etais l’instigateur du projet et qu’il fallait donner une direction aux artistes , pour ne pas qu’ils partent n’importe où. Parce que je voulais les pousser à créer , à se dépasser en un temps imparti, et à ne pas penser à autre chose qu’à la création. J’ai ensuite ajouté que je n’étais pas contre le fait que , par la suite, on pourrait penser à donner à chacun, la possibilité de choisir un thème, mais qu’à ce moment, avec trois mois d’existence, je tenais encore les rênes.

Alors cette artiste est restée un mois puis est partie.

Ce fut le premier échec que j’essuyais. Je l’avais amenée ici pour essayer d’obtenir une légitimité grace à son nom et à la communauté qui la suivait… Erreur Grave : il fallait la faire venir pour son travail avant tout, mais j’avoue que j’ai aussi pensé en terme de marketing, en essayant de capitaliser sur son nom et son réseau de followers.

C’est à se moment là aussi que je me suis aperçu que certains ne créaient pas pour les besoins du Spherical Project mais tapaient dans leurs anciennes créas pour coller le plus possible au theme donné.

Et puis un matin, fin mai ou fin juin, je me suis aperçu qu’il ne restait plus qu’un seul jour pour poster son oeuvre et ….que personne n’avait posté quoique ce soit.

Tout d’abord j’ai pensé que les artistes n’avaient pas eu le temps, qu’ils avaient une vie ailleurs aussi, mais je me suis dit aussi que s’ils avaient trouvé le temps de le faire les mois précédents, pourquoi pas maintenant ? le thème était trop dur ? non, a priori, et d’après leur dires….ils avaient oublié….. !!!

Colère. Je me démenais pour un groupuscule de gens même pas capable de respecter une date buttoir….. c’est un peu comme ça que je le voyais à ce moment là.

j’ai supprimé tout le site en me promettant de le relancer à un moment ou un autre, sous une forme ou une autre, pour des artistes ou d’autres. Il ne subsiste que la page Facebook  avec quelques photos (notamment celle de Chynchilla, la créatrice de vêtements sur le theme « promenons nous dans les bois ») et des photos sur le thème de « la Sphère ».

il reste aussi mon morceau « Promenons nous dans les bois » composé pour le thème éponyme.

Tout reste à faire.

« Je ne sais pas encore d’où viendra la lumière
les solutions magiques plus douces et plus belles
J’suis pas certains qu’elles sortiront d’un Computer
Mais je suis sur qu’elles viendront jamais des poubelles… »

Minoritaire(1982)

Jean-Jacques Godman.

Written By
More from G3no

Loopy HD, le looper de poche

Loopy Hd des un looper de poche, de très bonne qualité. Compatible...
Read More

3 Comments

  • Ayant eu la chance de faire partit de l’aventure, j’ai adoré travailler sur des thèmes qui ne m’étaient pas personnel s. Aujourd’hui il me manque ce challenge mensuel. Si tu te sens prêt à remonter le projet, je serai partant. Et tant pis pour celles et ceux qui n’ont rien créé dans les temps. Il reviendront le mois prochain ou partiront. Laissons aux créateurs la porte ouverte à ce groupe très prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *